__.------------------------------------------------------.__
              <<(__!   1.10    Le beige boxing des feux tricolores !!!    !__)>>
		   '------------------------------------------------------'



-= Intro =-

Les feux tricolores sont devenus une partie intégrante du paysage urbain actuel, de même
que les poteaux EDF, FT ou les répartiteurs FT...
Personne n'y prête jamais attention, et c'est bien dommage, car ces feux tricolores "banals"
renferment un trésor très riche pour les phreakers...

A proximité de tous les feux tricolores, à quelques dizaines de mètre au plus, se situe
une armoire, le plus souvent en plastique gris ou beige clair, rectangulaire, d'environ
1 mètre de hauteur sur 1 mètre de largeur.
Ces armoires servent à gérer les feux en fonction de l'heure, du trafic routier, des capteurs
de piétons ou des pannes éventuelles.
L'intérêt du système pour les phreakers est l'emploi de la télésurveillance pour contrôler
ces feux.
La plupart des armoires cachent une ligne téléphonique avec prise et modem intégrés !!!
Ce matos sert à détecter automatiquement les pannes à distance, et dans certains cas
à programmer les feux (de la télégestion en quelque sorte !!!).



-= Ouverture des armoires =-

Il y a évidemment plusieurs types d'armoire pour les feux tricolores, (c'est la même chose
que pour les cabines !!!) ces armoires dépendent de l'importance du carrefour,
de l'agglomération, de la région...
L'ouverture de ces boîtiers est spectaculairement simple.
Soit vous avez besoin d'un pass EDF, soit d'un pied de biche (ou de votre talent
de crocheuteur de serrure !!!). L'utilisation du pied de biche n'est pas tellement
contraignante, car les boîtiers sont en plastique, et forcer les portes ne les détruira pas.
Il n'y a qu'à introduire le pied de biche dans la fente de la porte, au milieu ou en haut
(le mieux est le haut, car ils peuvent entre-ouvrir le haut, tirer sur la porte vers le haut,
et ainsi déboiter le bas...).
Pour refermer la porte, il suffit de donner un bon coup de pied avec soin !!! :-))))



-= La ligne téléphonique =-

Les modems sont auto-alimentés par la ligne téléphonique, ils sont même reliés à des prises
pour pouvoir tester la ligne.
Les feux possèdent leurs propres numéros de téléphones (hé ouai !!!), ils sont généralement
inscrit dans un coin du boîtier, ou sur le carnet de bord du feu. Ici vous aurez pas besoin
de beige car il y a une prise déjà toute prête alors ya plus qu'à...
Avec un téléphone ou un modem, on peut appeler n'importe quel numéro sur le RTC,
c'est une ligne ordinaire...
Les phreakers utilisent souvent ces lignes pour se connecter à des services payants assez chers
(Minitel, Audiotel,...) et surtout pour surfer sur le net gratuitement et anonymement
(vous imaginez la gueule des flics s'ils découvrent qu'un site s'est fait hacker par un
feu rouge ????!!!!).
De nombreux carrefours sont très peu fréquentés la nuit, et on peut s'installer tranquillement
dans une voiture avec son ordi portable raccordé par une rallonge au boîtier des feux
tricolores.

-= Télésurveillance et télégestion =-


Le système des feux tricolores est un système automatisé. Néanmoins, il n'est pas infaillible,
et des pannes peuvent naître à tout moment. L'utilité de la télésureillance est de détecter
ces pannes automatiquement et instantanément.
Les feux sont programmés pour appeler un PC, via le modem de leur armoire, pour leur communiquer
la panne (feux éteints, mal paramétrés, orange clignotant,...).
La télégestion est moin souvent utilisée que la télésurveillance ne l'est !!!
Elle permet de contrôler et programmer les feux à distance, du PC au modem de l'armoire :-))))
C'est quand même des gros fénéant, ils automatisent tout comme ça ils restent dans leur bureau
bien au chaud, c'est pas un beau boulot ça ????  :-))))